Christchurch, la ville la plus surprenante de Nouvelle-Zélande

La deuxième plus grande ville du pays n’est pas la plus appréciée des touristes, loin s’en faut. Après les terribles séismes de 2011, une grande partie de la ville est détruite, et le tourisme moribond. Huit ans après, les travaux ne sont toujours pas finis, mais Christchurch a repris des couleurs et des voyageurs. Nous, on a hâte de découvrir cette ville si emblématique du Sud, et on n’est pas au bout de nos surprises !

Christchurch, une ville en perpétuel changement

Le 31 juillet 1856, Christchurch devient officiellement la première ville de Nouvelle-Zélande. Depuis, la ville a subi de nombreuses modifications architecturales, notamment du fait des séismes ayant ébranlé la région, en 2010 et 2011. Ce dernier causera la mort de 185 personnes et de nombreux dégâts matériels. L’aéroport est endommagé, le réseau électrique interrompu et un tiers des bâtiments du centre-ville seront démolis s’ils ne l’ont pas déjà été par le séisme. La reconstruction prend du temps, et à l’heure où nous écrivons ces lignes, cela n’est toujours pas terminé. Cela crée un environnement particulier, où les immeubles flambants neufs côtoient les chantiers et les façades en ruines.

IMG_0924

Les habitants historiques de Christchurch ont même parfois du mal à reconnaître leur ville tellement tout change rapidement.

L’un des bâtiments les plus endommagé a été l’emblématique cathédrale anglicane, qui sera reconstruite au même emplacement.

IMG_0930

En attendant, une cathédrale temporaire a été érigée par l’architecte japonais Shigeru Ban dont la particularité est d’être … en carton ! Mais rassurez-vous, la structure comprend aussi du bois et de l’acier, et est prévue pour durer 50 ans. Cet édifice unique au monde nous a beaucoup intrigué, et nous avons été agréablement surpris lors de notre première visite.

IMG_0941

IMG_0945

IMG_0947

Pour pallier la destructions de tous ces bâtiments, la ville a imaginé un mall fait de conteneurs, en attendant que de vrais édifices soient reconstruits. L’engouement des touristes et visiteurs pour ce quartier le fera perdurer jusqu’en janvier 2018 (et nous n’aurons donc pas eu la chance de le voir). Aujourd’hui, les conteneurs ont été massivement détruits, ou relocalisés à Kaikoura.

nouvelle-zelande-christchurch-conteneur-re-start-boutiques-panneaux
Photo d’illustration tirée d’internet

Entre petites ruelles au style Art déco, bâtiments modernes et édifices en reconstruction, Christchurch est une ville atypique qu’il faut prendre le temps de découvrir.

L’art et la culture à chaque coin de rue

S’il y a bien une chose que nous avons constaté à Christchurch c’est que l’art et la culture tiennent une place importante dans la ville. Il est pratiquement impossible de s’ennuyer entre les musées, galeries, monuments et œuvres d’art disséminées partout. Nous en avons visité une bonne partie, dont le musée de Canterbury qui retrace l’histoire de la région et propose de nombreuses expositions, toutes gratuites. Nous avons eu la chance de pouvoir en apprendre plus sur le pounamu, pierre emblématique de Nouvelle-Zélande, les Maoris ou encore les expéditions en Antarctique. Un musée que nous avons adoré !

IMG_0920

Autre bâtiment emblématique, la célèbre galerie d’art Te Puna o Waiwhetu, où nous avons déambulé entre tableaux anciens et objets d’art contemporains. Celle-ci fait le lien entre le passé, le présent et le futur de la ville.

Art-Gallery-Christchurch-New-Zealand
Photo d’illustration tirée d’internet

Lors de nos balades à Christchurch nous sommes également tombés sur plusieurs mémoriaux, le premier sur l’attentat terroriste qui a coûté la vie à 51 personnes en mars 2019, et le second sur le tremblement de terre de 2011.

IMG_0917

IMG_0909

Un autre mémorial du tremblement de terre, non-officiel cette fois, a été installé à côté de la cardboard cathedral. Cette installation, nommée 185 empty chairs, remémore les 185 morts, et est devenue très célèbre pour les visiteurs et les touristes.

IMG_0949

Le street-art, déjà très présent en Nouvelle-Zélande, prend également une place particulière à Christchurch, où de nombreux artistes ont décidé de redonner de la couleur aux bâtiments détruits par le tremblement de terre. Vous pouvez donc vous amuser à aller les chercher partout dans la ville, notamment grâce à l’application Watch this space et sa carte interactive.

IMG_0931

IMG_0933

IMG_0940

IMG_0954

IMG_0955

Une ville sous la bannière des Crusaders

S’il y a bien une chose dont les habitants sont fiers c’est de leur équipe de rugby : les Crusaders. Nous avons eu la chance de pouvoir assister à l’un de leur match et si je peux vous conseiller une chose à faire en Nouvelle-Zélande c’est de vous retrouver au moins une fois dans les gradins. Le soir du match, nous avons rejoins nos compères de toujours Charlotte et Lucas avec qui nous avons assisté à ce combat de titans ! Les bars de la ville sont tous blindés et l’ambiance est vraiment à la fête.

Il faut savoir qu’en Nouvelle-Zélande, les équipes sont réparties en quatre niveaux différents. Pour plus d’informations, je vous laisse regarder le guide complet de Frogs sur le sujet.

Pour terminer cet article en beauté, on vous laisse profiter de quelques minutes de ce superbe match entre les Crusaders (Christchurch) et les Blues (Auckland).


Une réflexion sur “Christchurch, la ville la plus surprenante de Nouvelle-Zélande

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s