Des Nelson lakes à la West coast

Après une semaine dans la Golden Bay, nous repartons en direction de la West coast, en faisant un petit détour par le parc national des Nelson lakes. En un peu plus d’une semaine nous enquillons pas mal de route et de jolis paysages, et le froid se fait de plus en plus sentir !

IMG_0550
Le lac Rotoiti

La magie des Nelson lakes

Le parc national des Nelson lakes comprend deux grands lac, le lac Rotoiti et le lac Rotoroa, et s’étend sur 1 020 km².  C’est le point de départ de nombreuses randonnées, et beaucoup de locaux ou touristes viennent y pêcher ou y faire du camping. Nous avons prix deux jours pour pouvoir faire ces deux lacs, mais le premier jour est malheureusement gâché par la pluie. On décide d’aller quand même faire un tour au lac Rotoroa en espérant passer entre les gouttes. Nous n’avons pris aucune photo du lac vu le temps désastreux, mais nous avons pu le contempler lors d’une courte éclaircie et faire une petite balade sympa jusqu’à une cascade. On garde nos forces pour le lendemain !

Réveil le mardi matin sous un beau soleil : la chance nous sourit ! Nous avons prévu de faire le circuit du Mont Robert qui offre, paraît-il, une vue magnifique du lac Rotoiti. On est prêts à transpirer pendant 5h ! Mais avant cela, nous décidons d’aller admirer le lac depuis le ponton de la petite ville de Saint-Arnaud, où nous logeons.

IMG_0509
Photo du touriste de base

IMG_0506

Après ce court arrêt, on prend la voiture direction la randonnée. La montée se fait tranquillement, et nous arrivons au sommet environ 1h30 après être partis. Le spectacle que nous admirons est grandiose.

IMG_0511IMG_0549IMG_0532IMG_0530

Nous profitons d’un bon pique-nique au soleil, et nous voilà repartis pour la descente.

IMG_0542

Nous arrivons en bas 3h45 après être partis (pique-nique inclus). On a remarqué que souvent, les temps indiqués par le DOC (Department of Conservation) pour les randonnées sont bien supérieurs à la réalité (oui parce que nous ne sommes pas des warriors de la randonnées, on vous le confirme). Tant mieux, nous arriverons plus tôt à Westport !

Quelques jours entre la West coast et Arthur’s Pass

Notre première halte sur la côte ouest de l’île du Sud se trouve à Westport, une toute petite ville d’environ 5 000 habitants. Nous n’y passons qu’une seule nuit, car il n’y a vraiment pas grand chose à faire. Notre seule petite balade consiste à aller voir la colonie d’otaries située à Tauranga Bay, et de pique-niquer sur une jolie plage.

IMG_0551IMG_0554

Nous enchaînons tout de suite après sur la ville de Greymouth, dont l’histoire s’articule autour de l’extraction de l’or et du charbon, mais aussi de la pêche. Nous y restons également très peu de temps, car les activités sont également très réduites. On est pour l’instant assez peu emballés par la West coast, mais notre prochaine escapade dans le parc national d’Arthur’s Pass promet d’être un peu plus sympa !

Celui-ci est situé dans les Alpes du Sud, et est un endroit très apprécié des touristes et des locaux pour aller skier, randonner ou faire de l’escalade. Néanmoins, c’est l’un des parc les plus dangereux de toute la Nouvelle-Zélande, avec des chemins parfois très compliqués, étroits, et sujets à des éboulements. L’une des randonnées les plus connues, Avalanche Peak, est notamment très dangereuse, avec des chemins flirtant parfois avec le vide. Nous avons donc préféré éviter celle-ci pour faire la Temple Basin track, une randonnée de 3 heures aller-retour jusqu’à une station de ski. La montée est assez raide, on a chaud, et on est plus qu’heureux lorsqu’on aperçoit enfin le petit refuge où nous allons pique-niquer.

IMG_0575

Nous avons vu qu’en continuant la balade, nous pourrions apercevoir de magnifiques lacs alpins, mais malheureusement le sentier n’est alors plus balisé. Je (Manon) décide de continuer tandis que Thibault m’attend à la station, mais après avoir crapahuté dans les cailloux, je redescend avant d’avoir atteint mon but, le sol devenant trop instable. Déception … mais nous avons quand même pu voir de magnifiques paysages.

IMG_0587IMG_0578

Une bonne nuit de sommeil et nous repartons le lendemain matin pour Hokitika, la ville de la jade, sous une pluie battante. Nous y passerons une nuit seulement, avant de rejoindre notre dernière étape : Franz Josef glacier.

Sur la route, nous nous arrêtons voir les fameux Pancake rocks, une importante attraction touristique dans la région.

IMG_0569

Arrivés au village de Franz Josef, nous prenons nos quartiers dans une auberge de jeunesse. Le lieu est très touristique à cause de son immense glacier de 12 kilomètres de long, et de nombreux vols en hélicoptère sont proposés (hors de prix bien évidemment) pour le survoler. Vous pouvez sinon emprunter un chemin de randonnée pour aller l’admirer, ce que nous avons fait.

IMG_0592IMG_0594

Malheureusement, la plupart des tracks étaient fermés quand nous y étions, et nous avons pu seulement faire deux courtes balades pas franchement extraordinaires. On repart de là un peu déçus, mais très excités par notre prochaine destination : la fabuleuse ville de Queenstown, capitale mondiale de l’aventure !


Une réflexion sur “Des Nelson lakes à la West coast

  1. Magnifique❤️Vous allez avoir des cuisses en béton avec toutes ces belles randonnées 😉Plein de gros bisous mes kiwis😘💞😘💞

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s