Retrouver nos calanques dans le Coromandel

« On dirait le sud … » Sur la petite route escarpée qui nous conduit vers Coromandel town, la chanson de Nino Ferrer s’impose comme une évidence. Les odeurs de pins se mêlent au chant des cigales tandis que la mer vient lécher les plages de sable fin. Ici, à 18 000 kilomètres de la France, on retrouve un peu de notre Sud-Est, la touche néo-zélandaise en plus. Parfait pour bien commencer notre road-trip !

IMG_9716

Dans le Coromandel, mieux vaut savoir conduire (et bien)

Nous avons décidé de commencer notre tour de l’île du Nord par cette jolie péninsule qu’est le Coromandel après n’en avoir entendu que des éloges. Après deux mois de kiwis, cela ne nous semblait pas désagréable de se prendre une petite semaine de vacances à la plage. Nous avons donc loué un motel dans la bourgade de Coromandel town, avec l’ambition de visiter tous les points d’intérêts de la région. La péninsule n’est en effet pas très grande, mais on se rend très vite compte qu’il faut un peu de temps aller d’un site à un autre à cause des meeeeerveilleuses routes de la péninsule. Entre les gravel roads (routes de gravier) et les routes de montagne en serpentins, il faut s’accrocher !

Si conduire ici s’avère être sportif, ces petites routes nous font passer par des endroits magnifiques et inattendus. On découvre notamment les chutes de Waiau sur la 309 road, une jolie cascade où l’on peut prendre un petit bain (plutôt frisquet).

IMG_9687

Ce chemin recèle d’autres surprises comme un parc d’attraction construit avec des objets de récupération, le Waterworks, ou encore un sanctuaire pour cochons (oui, oui). Nous tombons également sur un point de vue splendide de la baie du Coromandel au détour d’un virage.

IMG_9760

Des galères de route oui, mais ici, les plus beaux paysages se méritent !

Des plages sauvages et idylliques

L’une des plus belles plages de Nouvelle-Zélande se trouve ici, sur la péninsule du Coromandel. On ne peut donc pas manquer l’occasion d’aller voir cela de plus près ! La New Chums Beach se trouve à une trentaine de minutes en voiture de notre motel, dans le petit bled de Whangapoua. Après s’être garés, il faut encore marcher durant 30-40 minutes pour atteindre ladite plage, du gâteau, se dit-on. Ce qui n’était néanmoins pas précisé, c’était le type de marche pour y accéder : sur des rochers. En tongs, c’est donc moyen-moyen, et évidemment, les chaussures de marche sont restées au chaud dans la chambre du motel. Tant pis ! Finalement on s’en sort, et nous ne sommes pas déçus par le spectacle qui nous attend en arrivant.

IMG_8689 2IMG_9766IMG_9767

On tente de se baigner mais l’eau est assez froide, et les vagues plutôt violentes. On est mieux sur la serviette avec notre bouquin. Malheureusement, le temps se couvre très vite, et on est contraints de repartir en milieu d’après-midi, un peu gelés.

Une autre plage a retenu notre attention, celle d’Otama beach, à côté de la ville de Whitianga. C’est une de nos connaissances du camping de Maketu qui nous en a parlé, et on décide donc d’aller y poser nos serviettes un autre jour. Sur la route, on s’arrête prendre un café à Whitianga, petite ville de bord de mer sans grand attrait particulier.

IMG_9708

Les kilomètres s’enchainent ensuite et on a hâte d’arriver après tous ces virages de montagne. Après une heure de route, on découvre enfin cette fameuse plage.

IMG_9716IMG_9720IMG_9712IMG_9724

Nous sommes conquis par le paysage qui nous entoure, encore plus qu’à la New Chums Beach. Ce jour-là il fait beau, et on peut donc profiter pleinement de la plage et du calme environnant. Le bonheur …

Cathedral Cove et la Hot Water beach : les attractions du Coromandel

Même si nous sommes réticents à l’idée de faire nos touristes et que l’on préfère de loin les lieux authentiques et dénués de toute âme humaine munie d’un appareil photo, nous ne pouvions pas passer à côté des deux lieux les plus connus et visités du Coromandel : la Hot Water beach et Cathedral Cove. La première est la plage la plus populaire de Nouvelle-Zélande avec 700 000 touristes par an, tandis que la deuxième en attire 320 000, surtout en été. Pourquoi un tel engouement ? Tout simplement parce que la Hot Water beach possède des sources thermales d’origine volcanique à une quinzaine de mètres de profondeur, ce qui vous permet de creuser votre propre jacuzzi naturel dans le sable, et que l’arche de la plage de Cathedral Cove a servi de décor au film Le Monde de Narnia.

Intrigués par ces deux endroits, on décide d’aller donc y faire un tour dans la même journée : les deux spots sont en effet distants de seulement quelques kilomètres. Nous commençons par la Hot Water beach en fin de matinée, une heure environ après la marée basse. Vous avez en effet 3 heures de latence avant ou après la marée basse pour profiter du phénomène, donc pensez bien à vérifier les horaires des marées ! Les bars en bord de plage louent des pelles pour 10 dollars, nous en prenons une pour aller creuser notre petit jacuzzi. La plage est déjà blindée, et les gens s’affairent avec leurs pelles.

20190131_11520920190131_115205Après quelques tentatives infructueuses (l’eau qui jaillit de notre trou est toujours froide), nous prenons place dans un jacuzzi laissé à l’abandon par ses propriétaires. On creuse encore un peu et voilà ! On peut se détendre dans notre bain … L’expérience est plutôt sympa, mais malgré tout très touristique. On ne tarde donc pas, et nous voilà partis pour Cathedral Cove.

Arrivés au petit village de Hahei, il faut garer sa voiture à l’entrée, puis marcher environ 1h pour rejoindre la plage. Une balade sympathique, agrémentée d’odeurs de pinède et de chants de cigales … c’est vraiment le sud ici ! Nous croisons même de jolis petits oiseaux, des colins de Californie.

IMG_9740IMG_9745

Nous rejoignons enfin la plage, envahie par les touristes. Le lieu est très beau, mais comme pour Hot Water beach, un peu trop touristique à notre goût.

IMG_9754IMG_9752IMG_9756

Après une petite sieste sur le sable, on repart pour le village, puis pour l’hôtel. De la route nous attend !

IMG_9713

Cette semaine estivale nous a fait du bien, et le Coromandel est décidément un endroit magnifique. Prochaines destinations : Hamilton et Rotorua !

 

IMG_9795


Une réflexion sur “Retrouver nos calanques dans le Coromandel

  1. Une escale bien méritée après ces deux mous de boulot dans les kiwis. En tout cas c’est magnifique. Suite au prochain épisode. Prenez soin de vous et à très vite. Plein de gros bisous 💞💞😘💞😘💞😘💞😘💞😘💞😘💞😘💞😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s