Chiang Mai, un petit coin de paradis thaïlandais

Après des heures et des heures de bus, de visites et de marche, ça fait du bien de poser ses sacs (et son cerveau) pendant quelques jours ! Nous avons choisi Chiang Mai comme point de chute pour cette deuxième semaine, ville très prisée des expatriés, et nous n’avons pas regretté une seule seconde. Entre visites de temples, farniente au bord de la piscine et découverte de la cuisine thaï, nous avons passé une semaine de rêve.

Wat Chiang Man (1)

La ville aux 300 temples

Située dans le nord du pays, Chiang Mai est renommée pour sa douceur de vivre, mais aussi et surtout pour être la ville de Thaïlande comptant le plus grand nombre de temples. On en dénombre 300, rien que ça, dont 64 dans le centre. Impossible de tous les visiter évidemment, nous n’en avons vu qu’une infime partie, mais cela a suffit à nous émerveiller.

On commence la visite avec le Wat Upakhut, un temple assez petit mais très mignon.

Wat Up Khut (3)Wat Up Khut (2)

On enchaîne ensuite avec le Wat Buppharam, situé en dehors de la vieille ville fortifiée. Construit en 1497, sa stupa a été réédifiée en 1958 dans un style birman avec quatre gros lions autour de sa base en guise de protection. C’est l’un des temples les plus visités de Chiang Mai.hh

Wat Bupparam (1)
Coucou Donald

Wat Bupparam (7)Wat Bupparam (4)Wat Bupparam (6)

On monte encore en gamme après le Wat Buppharam en visitant le Wat Phra Sing, situé en plein coeur de la vieille ville et le second temple le plus vénéré après le Wat Phra That Doi Suthep. Le lieu est en effet magnifique, et nous restons un long moment dans l’enceinte du temple à nous balader et à admirer les vieille images de Bouddha.

Wat Phra singh (3)Wat Phra singh (2)Wat Phra singh (1)Wat Phra singh (9)Wat Phra singh (12)

Wat Phra singh (7)
Vrais ou faux moines ?

Wat Phra singh (17)

On ressort des remparts direction le Wat Lok Molee, l’un des plus vieux temple de la ville. Il comporte l’une des plus impressionnantes stupas de Chiang Mai, et son aspect très ancien contraste avec toutes les dorures qu’on a pu voir plus tôt.

Wat Lok Molee (1)Wat Lok Molee (3)

Enfin, last but not least, nous terminons notre tour des temples par le Wat Chiang Man, le monastère le plus vieux de Chiang Man. C’est le premier temple royal qui fut édifié en 1306 lors de la fondation de la nouvelle capitale du Royaume de Lanna par le Roi Mengrai.

Wat Chiang Man (1)Wat Chiang Man (2)Wat Chiang Man (3)Wat Chiang Man (6)

Nous avons adoré visiter tous ces lieux sacrés, tous plus beaux les uns que les autres, et nous aurions aimé en découvrir plus ! Même si cela peut sembler rébarbatif, cela ne l’est pas du tout, tous ces temples étant très différents les uns des autres. Ce petit aperçu nous a donné envie d’en voir plus, heureusement, on ne part pas d’Asie tout de suite !

Les cascades d’Huay Kaew

De nombreuses cascades sont situées aux alentours de la ville de Chiang Mai. Bien décidés à se dégourdir un peu les jambes, on choisit de louer des vélos et d’aller se balader du côté des cascades d’Huay Kaew, facilement accessibles en deux-roues. Après une dernière montée un peu raide (ouch !), nous arrivons à un joli petit site d’où nous pouvons voir les chutes.

IMG_8737IMG_8721

Rien d’impressionnant, mais la balade est sympa et l’endroit, reposant. Certains se baignent, mais vu l’état de l’eau, on préfère attendre de retrouver notre piscine pour faire un plouf !

De nombreuses autres cascades peuvent se visiter aux alentours, mais il faut prendre un tuk-tuk ou un taxi pour y accéder. Les cascades Mae Ya valent apparemment le détour !

Les marchés de nuits

Ah les marchés de nuit de Chiang Mai … Toute cette agitation, ces stands, ces odeurs ! Rien de tel après une bonne journée que de se promener dans cette joyeuse symphonie des sens. Les rues sont inondées de marchands et de petit stands de nourriture où vous n’avez que l’embarras du choix : Pad thaï, brochettes en tous genres, riz frit, mango sticky rice et j’en passe (les Thaïlandais préfèrent manger plusieurs fois dans la journée mais en petite quantité. Ne vous attendez pas à avoir de grande portion et préférez plutôt de manger plusieurs petits plats).

IMG_8767IMG_8769IMG_8773IMG_8779IMG_8781

Les marchés pullulent aussi de petits stands où vous aurez la possibilité de vous en donner à cœur joie pour acheter quelques souvenirs (en Thaïlande vous pouvez négocier les prix avec les vendeurs alors surtout ne lâchez rien !)

IMG_8768IMG_8783

« More spicy, more sexy ! »

Comment partir de la Thaïlande sans notre petite session cuisine habituelle ? Nous avons  prospecté pendant plusieurs jours avant de nous arrêter sur l’établissement BaanThai. Nous commençons notre journée cuisine à 9h par un petit tour dans l’un des nombreux marchés de Chiang Mai. Nous avons le droit à notre première leçon et nous apprenons à différencier les produits que nous allons utiliser lors du cours. La cuisine thaï est très épicée (oui, vraiment beaucoup), mais pour eux plus c’est épicé, mieux c’est ! Notre prof n’arrêtait d’ailleurs pas de nous répéter « More spicy, more sexy ! ». Hum, ouais, le côté visage rouge ruisselant de larmes, on trouve pas ça super sexy nous, mais eux ont tellement l’habitude qu’ils peuvent enfiler 5 piments d’un coup sans ciller. Question d’expérience.

Avant de poursuivre, nous préférons vous avertir qu’il n’est pas vraiment recommandé de prendre un petit-déjeuner copieux avant les cours puisque à chaque plat préparé vous irez par la suite le déguster dans une pièce voisine. Nous commençons notre premier cours par la préparation du riz frit thaï (cours d’ailleurs particulier puisque les autres élèves ont préféré la préparation du Pad thai.)

ThailandIMG_8790

A peine notre riz frit englouti, nous entamons la préparation de spring roll  (un vrai délice, surtout avec la petite sauce chili). Enfin nous terminons ce cours par la préparation d’une soupe Thaï et d’une spécialité : le Khao soi (soupe de curry avec des nouilles de blé typique du nord de la Thaïlande).

IMG_8793IMG_8792

C’est le ventre bien rempli que nous finissons ce cours de cuisine qui a duré un peu plus de 4h mais si je dois vous recommander un endroit pour apprendre la cuisine c’est bien celui-là ! Nous avons pu rencontrer plusieurs autres personnes de nationalités différentes (dont deux Néo-zélandaises, un Américain et une Coréenne, tous très sympas), et les profs sont également adorables. Un moment (et des plats) qu’on oubliera pas de sitôt !

Notre semaine à Chiang Mai se termine déjà, et c’est avec un pincement au coeur que nous quittons cette jolie ville. Mais pas le temps de s’attrister, d’autres aventures nous attendent encore !

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

chiang mai piktochart.png2


2 réflexions sur “Chiang Mai, un petit coin de paradis thaïlandais

  1. Que de beaux paysages… plein de couleur et de douceur.
    c est tout ce qu il nous manque ici avec l arrivėe de l automne qui n est guère avenant 😕sans parler de l actualité qui n a rien pour remonter le moral. Bref c est novembre..profitez de toutes ces choses magnifiques et continuez å nous faire rêver. Biz

    Aimé par 1 personne

  2. Alors je vais essayer de me rattraper de mon commentaire précédent : Bravo….Manon….ET Thibault pour ces nouveaux articles …..photos magnifiques qui font rêver et les photos de votre cours de cuisine donnent vraiment envie de passer à table et de goûter tout ça…..quand vous allez rentrer en France on va vous mettre aux fourneaux….je vous aime 😘😘😘😘💞💞💞💞💞

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s